Au dela de la jeunnesse
Et bien viens rire apprendre tchater et partager du fun avec nous! Ici tout le monde apprend dans la joie tout sur tout et tout le monde!

Au dela de la jeunnesse

par des jeunes et pour plus que des jeunes
 
AccueilAdullamCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
school show
Meilleurs posteurs
Ryuken
 
win32
 
Fonda
 
BOBO
 
kinglass
 
elpololoko
 
Admin
 
ibboss
 
viris
 
akyra
 

Partagez | 
 

 Sexe: révisez l'art des caresses

Aller en bas 
AuteurMessage
Fonda
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR
avatar

Messages : 127
Date d'inscription : 09/12/2010
Age : 34

MessageSujet: Sexe: révisez l'art des caresses   Mar 27 Mar - 12:50

Les caresses ont plusieurs
rôles. Elles augmentent le plaisir physique de l'homme et de la femme en
multipliant les stimulations, et peuvent, à elles seules, accélérer ou
déclencher l'orgasme féminin.



1. Pendant l'amour : prolonger le désir

Les caresses ont là encore plusieurs
rôles. Elles augmentent le plaisir physique de l'homme et de la femme
en multipliant les stimulations, et peuvent, à elles seules, accélérer
ou déclencher l'orgasme féminin. Elles sont aussi parfois utilisées par
la femme pour retarder le moment de l'orgasme de son partenaire si
celui-ci est très excité : elles ont alors pour mission de lui donner du
plaisir (pour préserver son érection) tout en calmant quelque peu ses
ardeurs ! Pourquoi atteindre directement le septième ciel quand on peut
monter tranquillement au cinquième, redescendre au quatrième, grimper
rapidement au sixième et y rester un moment... en profitant de chaque
étape de l'excitation ? Selon les spécialistes, "zapper" ainsi entre des
temps de sexualité "pure et dure" et de sensualité plus globale (par
des caresses moins sexuelles mais plus tendres) prolonge le désir et
enflamme les corps. La relation sexuelle en est prolongée, et le couple
explore tranquillement tous les degrés du plaisir physique et sensuel.

En
pratique : Toute caresse de la bouche et des mains peut être appréciée
du moment que les deux partenaires sont sur la même longueur d'onde :
baisers passionnés et profonds, succion des mamelons (chez la femme mais
aussi chez l'homme), mordillements et stimulation du clitoris, caresses
des testicules, des fesses... On peut utiliser à volonté ses mains et
sa bouche, et broder à l'infini sur le corps de l'autre. Les paroles,
plus ou moins crues, participent à cet "effet d'ascenseur" du désir et
du plaisir. Si l'homme a des difficultés d'érection ou qu'il a joui trop
vite, il peut déclencher un orgasme chez sa partenaire en la stimulant,
et ainsi la satisfaire pleinement. La femme n'est pas obnubilée par la
pénétration comme l'est son compagnon. Elle peut considérer comme un
parfait amant un homme ayant quelques faiblesses, mais qui a su lui
apporter la preuve de son habileté sensuelle.


2. Après l'amour: complicité et sérénité




Après l'effort... le réconfort ! Hommes et femmes apprécient sans conteste un brin de tendresse après l'orgasme. Preuves d'attention, les caresses sont alors offertes à l'autre comme un remerciement pour cet agréable moment partagé.
En
pratique : La tendresse est le maître mot. Baisers sur la bouche et sur
tout le corps et effleurages resteront apaisants et non "sexuels",
notamment chez la femme dont le sexe est un peu "électrisé" : une
stimulation trop directe pourrait être désagréable. Les messieurs comme
leurs compagnes apprécient beaucoup les mots doux et les compliments,
tant sur leur physique que sur leurs "performances" (les hommes surtout
ont besoin d'être rassurés).


3. Les caresses entretiennent le désir




Les caresses entretiennent le désir,
augmentent le plaisir et nous permettent d'atteindre le septième ciel. A
redécouvrir en couple et à consommer sans modération...
Comment
vivre sans caresses ? Dès sa naissance, le tout-petit en a besoin pour
communiquer avec sa mère et dormir rassuré. En couple, rien de plus
intime que ce plaisir sensuel à la fois donné et reçu par les deux
partenaires. Grâce à une meilleure connaissance du corps de l'autre et
de ses sensations, les caresses favorisent la communication. Les
scientifiques savent également qu'elles déclenchent la libération de
certaines hormones: les endorphines (des molécules antidouleur
naturelles provoquant un état de bien-être) et l'ocytocine (favorisant
la baisse de la tension artérielle et l'apparition d'un rythme cardiaque
lent et régulier). Bref, elles procurent un grand plaisir des sens et
une euphorie biochimique ! Il serait dommage de s'en priver...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR
avatar

Messages : 127
Date d'inscription : 09/12/2010
Age : 34

MessageSujet: La confiance sexuelle : la nouvelle clé d’une sexualité épanouie   Mar 27 Mar - 13:08

Selon les psychologues, le
manque d’assurance quotidienne se reflète aussi dans le lit. La
confiance sexuelle serait le mot clé pour améliorer la qualité des
rapports charnels. Qu’est-ce que c’est au juste ? Comment la doper ?


1. Pas de confiance sexuelle sans confiance en nous
Pour 83 % des Français, la confiance
sexuelle passe par la satisfaction du partenaire*. La confiance
sexuelle... Pas facile à définir dans l’absolu, encore moins en
pratique. D’après ce sondage, elle repose sur le plaisir de son
conjoint. Mais elle est surtout un échange. "La confiance sexuelle dans
un couple, c’est savoir ce qu’aime l’autre, et être capable en
contrepartie de dire à l’autre ce qu’on aime", affirme Sève Maël, coach
thérapeute spécialisée en sexologie. Au début d’une relation, on
découvre les plaisirs de l’autre, ses désirs.
Son corps aussi. On apprend à se connaître mutuellement par de petits
jeux sexuels. Autant d’étapes qui vont poser les bases de l’entente
sexuelle du couple.
Etre désirable passe par la confiance en soi
Dévoiler son intimité pour la première fois peut réveiller des
angoisses ou de mauvais souvenirs chez les personnes mal dans leur peau
ou pudiques. "Quand on fait l’amour on se met à nu, on s’expose dans une
certaine vulnérabilité. Voilà pourquoi il est important de faire
confiance à l’autre", remarque Ghislaine Paris, médecin-sexologue.
Oui mais si on n’a pas confiance en soi,
peut-on arriver à s’en remettre complètement à l’autre ? Pas évident.
"Pour se trouver désirable, il faut avoir un minimum de confiance en soi
et en sa capacité à être désirée", précise Ghislaine Paris. Si on
n’aime pas son corps, difficile de s’assumer et de s’autoriser du
plaisir.


2. Confiance sexuelle : on découvre notre moi sexuel
Comment oublier ses défauts ?
On peut par exemple "s’auto complimenter" devant le miroir : "J’ai une
poitrine superbe", "mes courbes sont sensuelles". Ou bien on demande à
notre homme de le faire à notre place. "On est belle", "on est
parfaite", "on a de beaux seins … ". En tournant ainsi nos complexes
féminins en atouts et objets de désir, il nous rassure et nous met en
confiance. Mais cela peut ne pas suffire. Dans cas, un travail personnel
auprès d’un psychologue nous fera prendre conscience de notre valeur.

Avoir confiance en soi en ce que l’on vaut est une des clés pour lâcher prise au lit.
Mais on a négligé un point : la quête du plaisir à deux est d’abord
égoïste. Sans connaître son "moi" sexuel, on ne peut aller vers l’autre.
Il n’y a pas 36 solutions : pour qu’il nous fasse jouir, on doit savoir
ce qui nous fait jouir. Bref, on s’occupe de soi. On cherche ce qui
nous excite en pratiquant la masturbation sans culpabiliser. On traque notre point G. Après ça, on pourra lui montrer la voie du plaisir à deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Sexe: révisez l'art des caresses
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Caresses de la mer [Pv: Alban Chaos]
» jeremiah ⊹ les caresses n'ont jamais transformé un tigre en chaton.
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» [Nov.] Cauchemar ou mauvais rêve ? [n'importe quel garçon]
» Sur le sable fin des plages de Grande-Bretagne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au dela de la jeunnesse  :: autour du thé :: Taverne :: DECOUVERTE :: Insolites-
Sauter vers: