Au dela de la jeunnesse
Et bien viens rire apprendre tchater et partager du fun avec nous! Ici tout le monde apprend dans la joie tout sur tout et tout le monde!

Au dela de la jeunnesse

par des jeunes et pour plus que des jeunes
 
AccueilAdullamCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
school show
Meilleurs posteurs
Ryuken
 
win32
 
Fonda
 
BOBO
 
kinglass
 
elpololoko
 
Admin
 
ibboss
 
viris
 
akyra
 

Partagez | 
 

 la genèse du « conflit » qui oppose le général Konaté au président Alpha Condé…

Aller en bas 
AuteurMessage
viris
Fidelis
Fidelis
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 21/01/2011
Age : 31
Localisation : Conakry

MessageSujet: la genèse du « conflit » qui oppose le général Konaté au président Alpha Condé…   Mer 3 Avr - 15:54

Je ne cherche ni la populaire, ni l’impopularité ; le succès ou la
célébrité m’est égal. Alors qu’on me laisse tranquille dans mon coin !
Ceux qui sont en train de s’agiter et qui veulent que la Guinée soit
transformée en un champ de bataille, n’ont qu’à continuer. L’histoire
jugera…»
, dixit le général Sekouba Konaté, l’ancien président de la transition guinéenne.

Depuis
l’investiture du président Alpha Condé à la magistrature suprême de
l’État le 21 décembre 2011, ses relations avec l’ancien président de la
transition, le général Sekouba Konaté restent mitigées. Du moins, à en
juger les propos tenus par les deux personnalités par médias interposés
depuis le mois décembre 2011.

Pour comprendre réellement la genèse du « contentieux » qui oppose les deux hommes, Guinéenews©,
a approché des témoins ou des individus ayant côtoyé les deux
personnes. Nous précisons que ces individus ont accepté de nous parler à
une seule condition : garder strictement leur anonymat. Ce que notre
équipe de réaction a accepté !

En effet, selon un de ces témoins,
après le deuxième tour de l’élection présidentielle du 7 novembre 2010,
le général Konaté, malade, s’était rendu au Maroc pour les soins. «
Avant de s’envoler pour le Royaume Uni, l’ex président de la transition
avait réuni le haut commandement militaire de l’armée pour lui donner
des instructions à s’avoir qu’en cas de problème en son absence, de
suivre les directives du général Mathuring Bangoura (ancien ministre et
membre de l’ancienne junte militaire ; ce dernier avait confirmé cette
information dans une interview qu’il avait accordée à un confrère de
Laplace, vous pouvez vérifier). Ému par cette marque de confiance du
général Konaté à son égard, le général Mathuring s’était pourfondu en
larmes », affirme-t-il.

Poursuivant, il déclare : « En fait,
selon la constitution guinéenne, la passation de service entre le
général Sekouba Konaté et le Pr. Alpha Condé devait se faire en janvier
2011. Mais, le président Condé était tellement pressé de prendre
fonction qu’il a fait, lui-même, le projet de décret de passation de
service pour le 21 décembre 2010 au lieu du mois de janvier 2011 tel que
prescrit dans la constitution et l’a envoyé au général au Maroc pour
signature. Celui-ci l’a signé sans problème. Donc, la passation a
effectivement eu lieu le 21 décembre 2010. Le lendemain, El Tigre s’est
retourné au Maroc encore. Première chose qui a énervé le général
Sekouba. Et 3 jours après la passation de service, le président Alpha
Condé a appelé le général Sekouba au Maroc pour lui dire qu’il a appris
que ce dernier est en train de préparer une rébellion contre la Guinée. Les Français m’ont informé que tu veux faire la rébellion en Guinée », a dit le président Condé au bout du fil.

Le général lui a répondu en disant : « Et pourtant, hier, j’étais à Marrakech avec Sarkozy (l’ancien président français, ndlr), mais il ne m’a jamais dit ça ! »
Au moment où il conversait avec Konaté au téléphone, le président était
entouré par Alpha Barry (Burkinabé et conseiller du chef de l’État), un
certain Fofana (proche du chef de l’État) et Amadou Diaby, (agent de
joueur). Au même moment, au Maroc, le général était avec un de ses amis
d’enfance du nom d’Amara Lamine Soumah.

On l’a su comment ?
Parce que quand le président a fini de parler avec le général, il
n’avait pas bien raccroché son téléphone, ce qui fait que nous avons
entendu toutes les conversations. Cette accusation, très sérieuse a mis
le général Konaté en colère. Et, devant nous, il s’est interrogé en ces
termes : Comment peut-il dire cela ? Pourtant, lui-même Alpha Condé
m’avait proposé un poste dans son gouvernement, je lui ai dit que ça ne
m’intéressait pas
. Bref, le général était très sidéré et remonté contre le Pr. Alpha Condé… »

«
Autres choses, si vous avez bien remarqué partout où le général Konaté
est passé, en Afrique (Maroc, Cameroun, Gabon, Congo Brazzaville, Tchad,
etc.) en Europe (France), au Canada (Montréal) ou aux États-Unis
(département d’État Américain à Washington et au palais de Vert de
Manhattan, le bureau de Ban Ki Moon à New York), il n’a jamais parlé du
président Alpha Condé. Parce que tout simplement, il est déçu de lui.
Cela devrait vous tiquer », affirme ce témoin familier aux deux
personnalités.

Dans la foulée, notre interlocuteur ajoute : «
Jean Ping, l’ex président de la commission de l’Union Africaine,
lui-même avait appelé Sekouba pour lui demander de cette histoire de
rébellion. Et plus tard, El-Tigre a compris que c’est le président Alpha
Condé qui lui a mandaté. Et il ne pouvait pas comprendre que celui à
qui, il a rendu un grand service puisse l’accuser de cette manière. Tous
ces faux pas du président de la république à l’endroit du général ont
contribué à la détérioration des relations entre les deux hommes. C’est
pour toutes ces raisons que le général ne fera plus jamais confiance au
Pr. Alpha Condé et en conséquence, il a pris ses distances avec lui…»

Interrogé par Guinéenews©
pour corroborer cette information, le haut représentant de la force
africaine en attente (FAA) n’a pas voulu trop s’étaler là-dessus, mais
il a tout de même déclaré : « Tout ce que je sais, c’est qu’après la
passation de service, j’ai été victime de beaucoup d’harcèlement de la
part du régime actuel. Pourtant, ceux qui ont perdu les élections ne
m’ont jamais manqué de respect, sauf ceux qui ont gagné ; ce sont eux
qui m’harcèlent. Où on va avec ça ? Si je voulais rester au pouvoir, je
serais resté.

Puisque, toute la communauté internationale a
voulu que je reste, mais vu que je ne suis pas assoiffé de pouvoir, j’ai
organisé les élections démocratiques et j’ai quitté. Donc, je ne
cherche ni la populaire, ni l’impopularité ; le succès ou la célébrité
m’est égal. Alors qu’on me laisse tranquille dans mon coin ! Ceux qui
sont en train de s’agiter et qui veulent que la Guinée soit transformée
en un champ de bataille, n’ont qu’à continuer. L’histoire jugera ! »


Pour
savoir s’il y a eu une tentative de médiation entre Konaté et Alpha
Condé, un autre témoin, proche du pouvoir a répondu par l’affirmatif. «
Effectivement, il y a eu plusieurs tentatives de réconciliation entre
les deux hommes. Albert Bourgier, un ami français du chef de l’État et
Karim Fall, une haute personnalité sénégalaise ont essayé d’intervenir
entre le général Konaté et le président Condé, sans succès. »


Le
général Sekouba Konaté affirme avoir beaucoup de choses à dire sur
comment la transition guinéenne s’est passée sous son autorité. « Je
suis appelé de toute urgence par le président sud soudanais, Salva Kiir
(sur la photo avec lui). Et, en avril, je dois me rendre en Afrique du
Sud sous l’invitation du président Jacob Zuma. À mon retour, de ces
voyages, je vous accorderai la primeur sur comment la transition
guinéenne s’est passée. Promis »
, conclut le général.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.autourduthe.tk
win32
Fidelis
Fidelis
avatar

Messages : 139
Date d'inscription : 27/12/2010
Age : 31
Localisation : Nongo

MessageSujet: Re: la genèse du « conflit » qui oppose le général Konaté au président Alpha Condé…   Jeu 4 Avr - 17:43

Konate is funny!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
la genèse du « conflit » qui oppose le général Konaté au président Alpha Condé…
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Opinions: Préval propose, la CIA s'oppose / par JER
» Conflit Est-Ouest au cœur du Caucase
» Conflit gauche droite... du cerveau...
» Excuses ou conflit ? Un temps pour chaque choses. [Asté...]
» Conflit de générations

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au dela de la jeunnesse  :: autour du thé :: Culture :: News People/stars-
Sauter vers: